Le Régime Seignalet renoue avec une alimentation ancestrale, en consommant des aliments non transformés. Ce régime repose en effet sur quelques principes clés : notre alimentation moderne n’est pas assez riche en vitamines, minéraux et nutriments présents en grande quantité dans des aliments simples. Il s’adresse aux personnes qui souffrent de diverses pathologies, notamment inflammatoires, mais également à tous ceux qui veulent en finir avec les problèmes de digestion et de ballonnements.

Les trois principes de ce régime

La diète Seignalet repose sur trois fondamentaux : pas de produits laitiers, pas de céréales transformées et pas de haute cuisson. On proscrit donc de notre alimentation tous les laits de provenance animale, comme le lait de vache, de brebis ou de chèvre. Mais on fait l’impasse également sur les dérivés laitiers comme le beurre, le fromage, les glaces ainsi que les laits végétaux contenant du gluten (épeautre, seigle, avoine, etc)

On s’autorise les laits végétaux sans gluten (riz, soja, amande, sésame…)

Par ailleurs, on privilégie les cuissons douces, à moins de 110°, comme la cuisson à la vapeur ou au bain-marie. Le but est d’éviter que des molécules toxiques se forment au moment de la cuisson et entraînent alors un dysfonctionnement de l’organisme.

Dans le cadre de ce régime, on privilégie les fruits et les légumes en grandes quantités. On les préfère frais et issus de l’agriculture biologique. Pour l’accompagnement, on utilise des huiles vierges et extraites à froid comme l’huile d’olive et d’onagre. De même, on a le droit au sucre mais complet, et au sel mais non raffiné.

Les avantages de ce régime

Ce régime permet de comprendre les règles de bases d’une alimentation équilibrée. On mange plus sain, plus léger et également. En consommant des fruits et des légumes frais, l’organisme est reboosté et on retrouve du tonus au quotidien. C’est par ailleurs un régime idéal pour tous les adeptes de nourriture crue, comme les sushi, les tartares ou les salades.

Les inconvénients de ce régime

Le régime Seignalet n’a pas pour objectif de faire perdre du poids, mais plutôt de renouer avec une alimentation saine et diversifiée. C’est d’ailleurs un régime très restrictif qu’il peut être difficile de suivre.

Avis et retours d’expérience

Le régime Seignalet a le mérite de rééquilibrer la flore intestinale. De la sorte, l’organisme est beaucoup plus apte à combattre certaines maladies. Une mise en garde pour ce régime : la consommation de nombreux aliments crus vous expose à des risques d’intoxication alimentaires, il faut en être conscient. C’est un régime déconseillé encore une fois aux personnes fragiles : les enfants en pleine croissance, les personnes âgées et les femmes enceintes.

Exemple de recette dans le cadre de ce régime

Petit Déjeuner : café, thé ou infusion sans sucre, fruits frais et fruits secs

Déjeuner : Un bol de crudités, une assiette de légume vert, une cuillère à soupe d’huile d’olive, quelques fruits frais

Dîner : Une portion de viande, un légume sec et un bol de crudités

Il n’existe pas de proportions idéales, mais selon le docteur Seignalet, il s’agirait de ne pas manger en trop grosses quantités au cours de cette diète.